conseiller conjugal   orientation parcoursup

portable 06 13 83 48 99

Psychothérapie pour sortir de la solitude

La solitude ou comment ne pas la vivre en souffrance

Une anxiété sociale

Cependant, nous avons tous besoin de contact, personne ne peut se suffire à lui-même. Ce ne sont que des arguments rationnels que ces solitaires se cherchent, par refus d’admettre la vraie raison de leur retranchement : une certaine peur des autres.

Une anxiété sociale qui peut être une répétition du modèle familial : on ne recevait personne à la maison, mes parents étaient repliés sur leur couple. Lorsque vos parents vous disent et montrent qu’il ne faut faire confiance à personne vous en devenez individualiste !

Un souvenir traumatique

Ce comportement peut aussi être l’effet d’un souvenir traumatique. Adolescente réservée, Véronique, a subi pendant un an la sévérité d’un professeur qui l’obligeait à venir au tableau et se moquait de la voir perdre ses moyens.

Aujourd’hui, Véronique est agricultrice et se dit heureuse de sa « vie d’ermite ». Quand les premières expériences de confrontation aux autres se signent par des échecs ou des humiliations, elles peuvent donner lieu plus tard à de tels comportements d’évitement.

Une angoisse de rupture

Ces grands solitaires qui sont conscients de leur personnalité de dépendant affectif cherchent en permanence l'évitement. Eviter de créer des liens devient une façon d’échapper au risque de tomber en état de dépendance. Ce qui les angoisse, c’est l’idée de pouvoir perdre l’autre, auquel ils se seraient attachés. Plutôt rester seul que de revivre la douleur d’une expérience antérieure : séparation d’avec la mère, deuil ou rupture amoureuse, abandonner l’autre avant d’être abandonné pour avoir l’impression de moins souffrir de cette rupture.

Conseils à l'entourage

Ne vous fiez pas aux apparences. Il dit préférer être seul ? Entourez-le, invitez-le, conviez-le à des sorties. Et parlez-lui de vos propres angoisses ou expériences de timidité. Cela lui permettra de relativiser, de voir qu’il n’est pas seul à ressentir cette peur. Exprimez-lui votre amitié ou votre confiance en lui sans hésiter, de façon à l’encourager.

Vous pouvez consulter votre psy sur RDV dans ses cabinets de psychothérapie de Bègles et Andernos ou à domicile sur la région de Bordeaux et Arcachon.